Histoire

Rapide survol de l'histoire du Cellier

Le 31 juillet 1955, LE CELLIER a adopté ses armoiries : "De gueules à la grappe de raisin d’or, accostée de bourdons de pèlerin, soutenue d’une burelle ondée, le tout d’argent, au chef d’hermine".  La grappe de raisin symbolise la fidélité de la commune à la culture de la vigne, la burelle ondée rappelle la Loire et les deux bourdons de pèlerin les prieurés de Saint Méen et de Saint Philbert dont une partie des bâtiments existent encore et qui sont à l’origine de la commune. Le chef rappelle l’appartenance à la Bretagne.

LE CELLIER prend son origine dans le mot CELLARIUM. Il semblerait qu’un cellier se trouvait implanté près du lieu de culte de l’époque, probablement situé à Vandel. Ceci s’explique assez bien car les coteaux étaient couverts de vignobles.

Le passé, très ancien, n’a pas laissé beaucoup de traces profondes, si ce n’est par la légende ; légende qui prête à Saint Méen le pouvoir de terrasser le dragon, ce qu’il fit «en luy nouant son estole au col et le mena ainsi comme beste domestique jusqu’au bord de la rivière Loyre où, de la part de Dieu, il le précipita devant tout le peuple».

Une chapelle du XVIIIème siècle témoigne de cette légende.

Le seigneur du lieu était celui de Clermont ; l’actuel château fut construit entre 1642 et 1649.

Beaucoup plus récent, début XIXème siècle, les Folies Siffait, actuellement en restauration sont édifiées à l’emplacement de ce qui fut un des plus anciens lieux du CELLIER : Castel Guy.

Jusqu’à l’avènement du chemin de fer, au milieu du XIXème siècle, la Loire était la voie de communication la plus utilisée. Sur le bord du fleuve, les cales de la Saulzaie , de Clermont et des Mazères témoignent encore de ce passé récent. Nous les retrouvons intactes servant à l’accostage des bateaux. Partant de celles-ci nous découvrons des chemins qui pénètrent au cœur du pays et qu’autrefois sillonnaient gens et attelages chargés de barriques ou autres produits du terroir.

  • Superficie : 3.599 hectares environ
  • Population :"Les Cellariens" - 3 833 habitants au 1er janvier 2015
  • Quelques hommes célèbres ont séjourné au CELLIER : le peintre anglais TURNER , le poète et instituteur René Guy CADOU, l’acteur Louis de FUNÈS

Nous vous souhaitons un agréable séjour dans notre Commune.

Bureau de l'association Histoire et Patrimoine

Guy Ravard, président - La Barre-Peinte - Tél. 06 30 66 91 65 ; guy.ravard@free.fr

Paul Gasnier, vice-président - 7, allée du Cerny - Tél. 02 40 25 30 56 ; poluce@orange.fr 

Fernand Boursier, secrétaire - 56, rue de Bel-Air - Tél. 02 40 25 43 15 ; fmh.boursier@free.fr  

Bertrand Le Boulaire, trésorier - 7, rue du Petit-Sabotier, La Basse-Branchère - Tél. 02 40 25 32 62 ; bertrand.leboulaire@wanadoo.fr  

Les infos d’Histoire et Patrimoine du Cellier

Le tome 4 d’« Histoire et Patrimoine du Cellier » sur les guerres de 1870 à 1945 est sorti début septembre. Les livres sont en vente dans les lieux habituels (tabac presse et autres commerces) au prix de 18 €. Les souscripteurs seront avertis sur les modalités de retrait des exemplaires déjà payés.



Creasit, création site internet Nantes 44